Cette Photographe Vend Un NFT De Sa Photo Volée Pour 300 000$, Avant De Libérer Ses Droits

Hawaii Road Photographie

En 2017, la photographe canadienne Cath Simard a pris une photo d’une route déserte sur l’île verdoyante d’Oahu, à Hawaï, et l’a partagée sur son compte Instagram. Elle ne s’est pas rendu compte que son image deviendrait rapidement virale, sur les réseaux sociaux, la plupart du temps sans le crédit approprié en tant que photographe. Quatre ans plus tard, Simard reprend le contrôle de son œuvre en vendant l’image emblématique sous forme de NFT pour 300000 $, puis en libérant complètement ses droits.

C’est la première image de ce type à voir ses droits libérés après l’achat de son NFT 1/1 sur la blockchain. Le projet s’appelle #FreeHawaiiPhoto et vise à offrir aux artistes une rémunération pour leur travail et leur créativité, tout en permettant aux autres de profiter de son utilisation gratuitement. “Ce projet est né de l’idée que la viralité et l'utilisation répandue d’une image dans le monde physique et en ligne augmente l’importance de la provenance et donc la valeur du NFT” peut-on lire sur le site web #FreeHawaiiPhoto.

Ainsi, au lieu de lutter contre une attaque sans fin des cas de violation de droit d’auteur et de régler les petits paiements, Simard a vendu une édition unique de la photo à un collectionneur connu sous le nom de @gmoneyNFT. “Les NFT sont une nouvelle possibilité lorsqu’il s’agit de vivre de votre art. Au cours des six derniers mois, j’ai gagné plus d'argent grâce aux NFT que je n'en ai gagné en plaçant mes images sous licence pendant toute ma carrière”, déclare M. Simard.

“L’espace NFT est un espace dans lequel si vous êtes le premier à faire quelque chose, c'est généralement considéré comme de très haute valeur, et ce [concept particulier] n’a jamais été réalisé auparavant,” poursuit-elle. Elle espère que le projet #FreeHawaiiPhoto constituera une voie alternative pour d’autres créateurs qui luttent contre la violation du droit d’auteur et les droits d’utilisation.

Vous pouvez en savoir plus sur #FreeHawaiiPhoto via son site Web, télécharger des fichiers haute résolution de l’image ici, et voir plus de photos de Simard via son compte Instagram et son portfolio en ligne.

La photographe canadienne Cath Simard a vendu sa photographie  d’une route à Hawaï sous forme de NFT d’une valeur de 300000 $, avant de libérer ses droits d’utilisation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C A T H S I M A R D (@cathsimard)

Le projet s’appelle #FreeHawaiiPhoto et son intention est d’offrir aux artistes une compensation pour leur travail, tout en permettant aux autres de profiter gratuitement de l’utilisation de l’image.

#FreeHawaiiPhoto : Site Web
Cath Simard : Site Web | Facebook | Instagram
Remerciements : [PetaPixel]

Articles Similaires :

Le Musée des Offices a Transformé Un Tableau de Michel-Ange en NFT, Vendu à 140 000 €

Comment les NFT Secouent le Monde de l’Art Contemporain

L’Artiste Vhils Utilise des Explosifs pour Créer un Portrait sur un Bâtiment

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]