Les Poulpes, Les Calmars, Les Homards Et Les Crabes Sont Maintenant Reconnus Comme Des Êtres Sensibles En Vertu De La Nouvelle Loi Du Royaume-Uni

Bien que les pieuvres soient des êtres très intelligents, il y a encore beaucoup de débats quant à savoir si elles sont ou non considérées comme sensibles. Mais au Royaume-Uni, le débat a été formellement réglé. Les poulpes, les calmars, les seiches et d’autres organismes classés comme mollusques céphalopodes sont officiellement considérés en tant qu'êtres sensibles en vertu d’un nouvel amendement à la loi britannique. Les crustacés décapodes, qui comprennent des animaux comme les crabes, les homards et les écrevisses, font également partie de cette nouvelle classification.

La sentience fait généralement référence à la capacité d’un organisme de percevoir ou d’éprouver consciemment des sentiments et des sensations comme la douleur, et c’est quelque chose qui a été débattu pendant des siècles. En raison de leur absence de colonne vertébrale, les pieuvres et d’autres invertébrés semblables ont eu du mal à être reconnus comme étant sensibles en dépit de leur système nerveux central complexe. Les vertébrés, d’autre part, sont généralement considérés comme sensibles par les humains et étaient déjà couverts par la loi.

La décision du Royaume-Uni d’inclure les crustacés décapodes et les mollusques céphalopodes sous la protection de son projet de loi sur le bien-être des animaux, l'Animal Welfare (Sentience) Bill est le résultat de preuves scientifiques récentes qui prouvent que ces animaux ont la capacité de ressentir de la douleur ou de la détresse. Ces conclusions sont issues d’un revue indépendante commandée par le gouvernement et dirigé par M. Jonathan Birch du département de philosophie, de logique et de méthode scientifique de la London School of Economics. La revue s’est inspirée de la recherche cruciale de plus de 300 études scientifiques existantes pour évaluer les preuves de la sensibilité de ces créatures et en tirer une conclusion.

“L’amendement permettra… d'aider à éliminer une incohérence majeure : les pieuvres et autres céphalopodes sont protégés en science depuis des années, mais n’ont reçu aucune protection en dehors de la science jusqu’à présent”, déclare Dr Birch. “Une façon pour le Royaume-Uni de jouer un rôle de premier plan dans le bien-être des animaux est de protéger ces invertébrés que les humains ont souvent complètement ignorés.”

L’examen recommande catégoriquement de ne pas appliquer certaines pratiques commerciales courantes qui concernent ces animaux. Certains d’entre eux comprennent l’ébullition vivante sans les étourdir d’abord, les transporter dans l’eau glacée, en utilisant des méthodes d’abattage extrêmes et inhumaines, et la vente de décapodes vivants crustacés à des manutentionnaires non formés. Dans la pratique, toutefois, le nouveau projet de loi n’aura aucune incidence immédiate sur les pratiques existantes de l’industrie, mais il veillera à ce que le bien-être des animaux soit pris en compte dans les décisions futures. Lorsque le projet de loi entrera en vigueur, il créera un comité d’experts sur le terrain qui sera chargé de publier des rapports sur la façon dont le gouvernement a tenu compte du bien-être des animaux dans ses décisions.

“Le projet de loi sur le bien-être des animaux fournit l'assurance cruciale que le bien-être des animaux est pris en compte à juste titre lors de l’élaboration de nouvelles lois”, a déclaré le ministre du Bien-être des animaux, lord Zac Goldsmith. “Les données scientifiques montrent clairement que les décapodes et les céphalopodes peuvent ressentir de la douleur et, par conséquent, il est tout à fait normal qu’ils soient visés par cette mesure législative essentielle.”

Les poulpes, les calmars, les homards et les crabes sont maintenant reconnus comme des êtres sensibles en vertu d’une nouvelle loi au Royaume-Uni.

loi anglaise crustacés êtres sensibles

Photo : serrnovik

Remerciements : [IFLScience]

Articles Similaires :

Une Pieuvre Transparente Rare est Filmée Par des Chercheurs en Plongée Profonde

Ces Araignées de Verre sont Plus Vraies que Nature !

Cette Ville Japonaise a Utilisé Une Partie de Son Fonds d’Urgence COVID-19 Pour Acheter Une Statue Géante en Forme de Calamar Volant

Une Magnifique Photo De Méduses Remporte le prix European Wildlife Photography de 2021

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]