De Nouvelles Lois Britanniques Reconnaîtront les Animaux Comme des Êtres Sensibles

Photo d'un chien et d'un chat

Photo : Stock Photos par PRYSTAI/Shutterstock

Il est évident pour de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie que leurs compagnons éprouvent des émotions et font preuve d’affection. Cependant, les animaux sont rarement reconnus dans la loi comme des êtres sensibles, des créatures conscientes avec des sentiments et des sensations. Au Royaume-Uni, 50 organismes de bienfaisance voués au bien-être des animaux ont fait du lobbying et collaboré avec le gouvernement pour corriger cette lacune. Un nouveau document d’orientation du ministère britannique de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales a été publié. Le Plan d’action pour le bien-être des animaux présente une série de projets de loi et de règlements qui seront présentés au cours des prochains mois et qui redéfiniront la façon dont la loi traite les animaux à travers une optique humaine, tenant compte du climat.

Le gouvernement britannique a publié une déclaration décrivant la myriade de façons dont les actions futures du gouvernement profiteront à la fois aux Britanniques et aux animaux. Certaines étapes seront axées sur les animaux domestiques communs. Les chiens doivent déjà être pucés, c'est maintenant au tour des chats. La contrebande illégale de chiots sera également réprimée. Pour les animaux de ferme, ils ne seront plus exportés pour l’engraissement et les conditions de transport et d’abattage seront améliorées. La future politique agricole inclura des préoccupations relatives au bien-être des animaux.
Un autre aspect important du plan concerne les lois relatives aux créatures sauvages et exotiques. Les pièges à colle seront de plus en plus réglementés, car ils représentent une menace pour les petites créatures sauvages comme les oiseaux. Il sera également illégal de posséder des primates comme animaux de compagnie, en partie parce que les experts conviennent que le propriétaire moyen d’un animal de compagnie ne peut pas leur donner les soins et les conditions dont ils ont besoin. D’autres lois ont trait aux importations. L’importation et la vente d’ivoire seront interdites par la Loi sur l’ivoire plus tard cette année; les ailerons de requin seront également réglementés. On ne pourra pas non plus importer de trophées de chasse provenant d’espèces menacées.

Alors que le Plan d’action pour le bien-être des animaux est progressivement intégré à la législation et à la réglementation, le gouvernement britannique s’est également engagé à considérer les animaux comme des êtres sensibles dans les lois futures. Le gouvernement a placé la longue histoire du pays avec les animaux comme impulsion pour le changement de perspective. Le découplage de l’UE a également permis d’apporter d’autres changements à la réglementation sur les importations/exportations, a déclaré le gouvernement. Le plan permettra également aux administrations locales d’avoir accès à des ressources financières pour appliquer les mesures de protection des animaux. Le plan est célébré par des organismes de protection des animaux, y compris la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RSPCA).

La RSPCA, qui a été créée en 1824, a récemment publié une déclaration qui souligne l'importance de considérer les animaux en référence à leur bien-être et aux changements climatiques. Ils écrivent : « La pandémie de COVID-19 a mis à nu le lien inextricable entre les personnes, la planète, les animaux, l’alimentation et la santé. Nous sommes plus conscients que jamais de l’impact de notre façon de vivre sur les changements climatiques et la biodiversité. On se rend de plus en plus compte dans toute la société que le changement est urgent et nécessaire. » À l’avenir, le groupe encourage le gouvernement à continuer de chercher des solutions pour les animaux, les humains et la planète. Ils souhaitent “briser le cycle insoutenable du changement climatique, trouver des solutions à l’insécurité alimentaire et réduire le risque de pandémie” pour les générations futures.

Le gouvernement britannique a publié son Plan d’action pour le bien-être des animaux, qui traitera les animaux comme des êtres sensibles dans la législation et la réglementation.

Photo Ouistiti

Photo : Stock Photos par RUTPRATHEEP NILPECHR/Shutterstock

Le gouvernement britannique a publié son Plan d’action pour la protection des animaux, qui traitera les animaux comme des êtres sensibles dans les deux lois. Dans la pratique, les lois et règlements à venir viseront à améliorer le bien-être des animaux, à préserver le climat et à créer un monde plus humain.

 

Poulets dans un champ

Photo : Stock Photos par MOONBORNE/Shutterstock

Remerciements : [IFL Science]

Articles Similaires :

Ce Perroquet Gris d’Afrique est le Premier Animal à Poser une Question Existentielle

Ce Photographe Animalier Capture d’Adorables Chiens et Chats Vus du Dessous

Le Nombre de Pixels Utilisés dans ces Photos Correspond au Nombre d’Animaux Restants Parmi ces Espèces Menacées

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]