Un Photographe Capture Des Portraits D’inconnus Rencontrés Dans La Rue À 25 Ans D’écart

Now and Then

Ken Emery et Ed Murphy. Des amis de Southampton. 1974 et 2000 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

Le “documentariste” Daniel Meadows a apporté d’innombrables contributions à la photographie contemporaine. En plus d’influencer le domaine de la création, son travail a également joué un rôle central dans un domaine beaucoup plus vaste : la société britannique dans son ensemble. Daniel Meadows : Now and Then, une exposition révélatrice aux Bodleian Libraries d’Oxford, explore comment le photographe né dans le Gloucestershire a capturé “les aspects extraordinaires de la vie ordinaire.”

Now and Then donne au public un aperçu complet de la pratique de Meadows. L’exposition unique comprend des films et des photographies qui ont commencé dans les années 1970, lorsque Meadows a lancé le Free Photographic Omnibus, un projet dans lequel il a mis en place des studios de portrait gratuits à travers le pays. Ces séances de photographie, qui s’adressaient à des étrangers, ont donné naissance à certaines des œuvres les plus célèbres de Meadows et sont à leur tour au cœur de Now and Then.

Now and Then présente 34 photographies prises dans le cadre de ce projet. Organisés en paires, ils documentent les mêmes personnes séparées par une période d’environ 25 ans. Bien plus qu’une étude du vieillissement, ces photos reflètent les changements dans la société, elles documentent une Grande-Bretagne en évolution. Dans un communiqué de presse, on peut lire : “Ces photographies — des enfants, des adultes, des couples capturés dans les années 1970 et de nouveau dans les années 1990 — ainsi que leurs nombreuses histoires connexes ont apporté une contribution très importante au journalisme documentaire de notre vivant.”

En plus d’offrir une capsule temporelle visuelle de la culture britannique, cette exposition sert de rétrospective au travail de Meadows, ce qui en fait un incontournable pour les fans et les autres photographes. “Daniel Meadows : Now and then offre la perspective unique de Daniel sur la société britannique au cours des dernières décennies”, déclare le bibliothécaire de Bodley, Richard Ovenden. “Nous sommes vraiment honorés d’avoir reçu ses archives, qui seront une ressource majeure pour les chercheurs et une source d’inspiration pour les photographes.”

L'exposition Daniel Meadows : Now and Then est désormais ouverte aux Bodleian Libraries d'Oxford, du 4 octobre au 24 novembre 2019.

Daniel Meadows : Now and Then, une exposition révélatrice, présente des photos avant et après de gens ordinaires en Grande-Bretagne.

Now and Then

Lyn et Stella. Les sœurs Brasher. Southampton/Hayling Island. 1974-1999 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

Now and Then

Michael et Peter McParland. Jumeaux de Barrow-in-Furness. 1974 et 1995 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

Daniel Meadows

Karen Cubin et Barbara Taylor. Mère et fille de Barrow-in-Furness. 1974 et 1995 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

Daniel Meadows

Mary Clarke. Hartlepool. 1974 et 1998 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

Daniel Meadows est connu pour sa capacité à capturer “les aspects extraordinaires de la vie ordinaire.”

Daniel Meadows

John Payne, 12 ans, avec des amis et son pigeon, Chequer. Portsmouth, 1974 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford)

C’est un talent qu’il a perfectionné lorsqu’il a lancé le Free Photographic Omnibus, un projet qui a culminé avec les portraits présentés dans Now and Then.

Daniel Meadows Now and Then

Le Free Photographic Omnibus sur ‘Granada Reports' de Granada TV. Image photographiée à partir de l’écran de télévision et incluse dans l’histoire numérique de Daniel Meadows ‘Mrs Emare'. Manchester, février 1974 (© Daniel Meadows. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et des Bodleian Libraries, Université d'Oxford) 

Daniel Meadows : Site Web 

My Modern Met a obtenu l'autorisation d'utiliser les photos des Bodleian Libraries, Université d'Oxford.

Articles Similaires :

Voici 6 Photographies Emblématiques Par Gordon Parks Qui Capturent La Vie Des Afro-Américains Au XXe Siècle

Ce Photographe A Passé 40 Ans À Photographier L’évolution De Parents Et Enfants Japonais [Interview]

Découvrez les Portraits de ces Jeunes Filles Photographiées à 5 ans d’écart

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]