Des Portraits à Couper le Souffle Capturent la Beauté du Ballet dans les Rues de New York

Omar Z. Robles

Mime et photographie peuvent ne pas sembler aller de pair, mais pas pour Omar Z. Robles. Une expérience de l'ancien art du mime a inspiré cette série époustouflante qui capture l'élégance dynamique d'un spectacle mis en scène en temps réel. Né à Porto Rico mais maintenant basé à New York, Robles photographie des danseurs de ballet disposés gracieusement contre le brut de la ville, exécutant des pirouettes et des pliés au milieu des embouteillages de taxis, des flaques d'eau et d'autres scènes urbaines animées.

Dans une interview accordée au Huffington Post, il explique: «Tout comme le théâtre mime, la photographie [est] un formidable moyen de communication non verbale… Pourtant, cela m'a permis de capturer des émotions éphémères et de raconter une histoire pour bien plus longtemps que le théâtre mime.» Dans ses contes visuels émouvants, les danseurs et danseuses de ballet font guise de parfaits protagonistes. Comme il le décrit, «les danseurs de ballet nous font ressentir que leurs mouvements étaient vraiment sans effort. Ceci en poussant leurs corps à l'extrême de ce qui est humainement possible. C'est cette grâce et cette élégance qui nous hypnotisent. »

Il travaille avec des danseurs de l'American Ballet Theatre, du Dance Theatre de Harlem, du Ballet Concierto De Puerto Rico, du Alvin Ailey American Dance Theatre, etc. Les hommes et les femmes se tordent et virevoltent avec élégance, encombrés ni du brouhaha de la ville ni des éléments naturels qui les entourent. Il a pris de nombreux portraits pendant des orages violents, par exemple, avec les gouttes se déposant autour des longues jambes et des bras de ses modèles comme des paillettes. Il a également tendance à rechercher des conditions d'éclairage sensationnelles, que ce soit en utilisant les feux des voitures pour créer des arrière-plans technicolor, en recherchant des tranches d'ombre lourde dans les ruelles sombres ou en rétroéclairant ses sujets à la lueur du soleil couchant.

La collection en constante évolution est impressionnante dans sa variété, transformant des trottoirs ordinaires en salles de théâtres. Cette juxtaposition entre le danseur de ballet et le décor urbain fait partie de la vision de Robles: «briser la norme du quotidien, briser la monotonie de notre mode de vie et dépeindre un monde où nous pourrions évoluer sans règles strictes. Pour capturer une idée d'apesanteur ou de planer en ville. »

Apparition spéciale du légendaire Bill Cunningham en arrière-plan.

Omar Z. Robles: Site WebTwitter | Instagram
via [Huffington Post]

Toutes les images via Omar Z. Robles.

Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé