6 Raisons Pour Lesquelles Mars Est la Prochaine Destination de la Conquête Spatiale

Illustration des astronautes sur Mars

Illustration : NASA

Mars a longtemps été une source de fascination et d'inspiration pour les humains. Souvent protagoniste des romans et films de science-fiction, la planète rouge a captivé notre imagination. Dans les années 50 et 60, avant les premiers survols de la NASA, les scientifiques pensaient que Mars était remplie de végétation. Cela a suscité l'idée que la vie sur Mars était possible. Bien sûr, nous savons maintenant que Mars est tout sauf une jungles verte et luxuriante, mais envoyer des humains sur Mars est une idée que l’on explore toujours aujourd’hui.

Depuis la fin des années 1950, la NASA travaille sur l'idée d'une mission avec équipage sur Mars. En 1964, le vaisseau spatial Mariner 4 a été le premier à obtenir des photos en gros plan de la surface martienne. Et si les résultats ont invalidé l'idée de la vie végétale sur Mars, ils ont ouvert la voie à une exploration plus approfondie. Au cours des 60 ans qui se sont écoulés depuis cette mission, la NASA a continué à progresser technologiquement, et à en apprendre davantage sur cette planète mystérieuse. Actuellement, le rover Perseverance et l'hélicoptère Ingenuity entrent dans l’Histoire, explorant Mars de manière inédite.

Tout cela nous rapproche de l’exploration humaine sur Mars. Le programme Moon to Mars de la NASA prévoit de renvoyer les Américains sur la Lune d'ici la fin des années 2020 et d'utiliser ce qu'ils y ont appris pour envoyer des astronautes sur Mars. En fait, l'agence répond à l'ordre du président d'envoyer des humains sur Mars d'ici 2033.

Alors, qu'est-ce qui a attiré la NASA sur Mars? Quelles caractéristiques font de cette planète la candidate idéale pour l'exploration humaine ?

Valles Marineris sur Mars

Photo : NASA/JPL-Caltech

 

Elle est accessible.

Mars est la deuxième planète la plus proche de la Terre. Bien que Vénus soit encore plus proche, il n'y a aucune preuve de vie passée ou présente sur cette planète. En fait, avec des températures de surface et une pression atmosphérique extrêmes, il y a peu de chances que la vie ait jamais existé sur Vénus. C'est ce qui rend Mars aussi intéressante.

Sa distance de la Terre en fait un voyage relativement rapide. Alors que la distance entre Mars et la Terre varie considérablement en fonction de l'endroit où elles se trouvent sur leurs orbites, elle est en moyenne de 225 millions de kilomètres. La distance enregistrée la plus proche entre les planètes s'est produite en 2003, alors qu'elles n'étaient distantes que de 56 millions de kilomètres. Mais, à leur point le plus éloigné, elles sont distantes de 402 millions de kilomètres. La NASA doit donc calculer très soigneusement chaque lancement.

En effet, il n'y a qu'une seule fenêtre de lancement idéale et cela se produit tous les 26 mois. C'est à ce moment que Mars et la Terre s'alignent sans que le soleil n'interfère. Au total, cela peut prendre de 6 à 8 mois pour atteindre Mars.

 

 

C'est une planète terrestre.

Mis à part la Terre, il y a trois autres planètes telluriques dans notre système solaire. Mercure, Vénus et – bien sûr – Mars. En tant que planète tellurique, Mars a une surface solide qui donne aux vaisseaux spatiaux quelque chose sur quoi atterrir, par opposition aux planètes gazeuses comme Jupiter et Saturne.

Mars a également un noyau métallique dense comme la Terre. Également, les cratères d'impact, les déserts, les vallées et les calottes glaciaires polaires de la planète rappellent beaucoup notre propre planète. Cependant, certains éléments pourraient constituer un danger pour l'homme.

L'atterrisseur Phoenix, qui était sur Mars en 2008, a confirmé que le sol martien contient certains des éléments trouvés dans le sol sur Terre qui aident à faire pousser des plantes. Cela comprend le magnésium, le sodium, le potassium et le chlore. Cependant, le sol est également riche en perchlorates de sel, ce qui le rend toxique pour les plantes et les humains.

La poussière est également un problème, d'autant plus que les vents violents fouettent le sol assez fréquemment. La NASA s'est inquiétée du danger potentiel de cette poussière et de l'effet toxique qu'elle pourrait avoir sur les humains. Une partie des mesures que le rover Perseverance effectuera pendant son séjour sur la planète rouge aidera les concepteurs de futures missions d’exploration humaine à comprendre comment surmonter les dangers que la poussière pourrait causer.

 

Calottes glaciaires du nord sur Mars

Calottes glaciaires du nord sur Mars (Photo : NASA / JPL-Caltech / MSSS)

 

Elle a une atmosphère.

L'atmosphère d'une planète est ce qui nous protège du rayonnement solaire, entre autres. Bien que l'atmosphère de Mars soit mince, elle est toujours présente et pourrait être utile pour les humains. Environ 95% de l'atmosphère est constituée de dioxyde de carbone, mais la NASA a récemment pu le convertir en petites quantités d'oxygène grâce à un instrument appelé MOXIE à bord du rover Perseverance. Il a également été proposé de transformer le dioxyde de carbone en méthane et de l'utiliser pour alimenter des fusées pour un voyage de retour depuis la planète rouge.

 

Ses jours sont similaires aux nôtres.

Sur Terre, nous sommes habitués aux jours de 24 heures, mais tous les corps célestes ne suivent pas le même schéma. Par exemple, un jour sur la Lune équivaut à un mois sur Terre. Et une nuit sur Vénus dure 120 jours terrestres! Ce rythme prendrait un certain temps pour s'y habituer. Heureusement, une journée sur Mars est presque identique à la nôtre – 24 heures 39 minutes et 35 secondes. Il sera beaucoup plus facile pour les humains de vivre et de travailler étant donné que les jours et les nuits martiens sont similaires à ceux sur Terre.

 

Combinaison spatiale de la NASA de nouvelle génération

Photo : NASA

 

Ses conditions météorologiques sont acceptables.

En comparaison avec les températures torrides trouvées sur Mercure et Vénus, Mars est supportable. Il fait en moyenne -62.8 degrés Celsius, mais cela peut varier entre -140 degrés Celsius aux pôles en hiver et 21 degrés Celsius aux latitudes inférieures en été. Bien sûr, cela ne signifie pas que les humains peuvent galoper sans problème, mais si vous prenez en compte le fait que les températures diurnes moyennes sur Vénus et Mercure sont respectivement de 471 degrés Celsius et 426 degrés Celsius, c'est le paradis. Si vous voulez connaître la météo quotidienne sur Mars, Curiosity rapporte ses découvertes depuis le cratère Gale, situé près de l'équateur martien.

Actuellement, la NASA développe une combinaison spatiale de nouvelle génération qui sera d'abord utilisée lors de la mission Artemis sur la Lune. Cependant, l'agence attend déjà avec impatience sa mission sur Mars. La NASA a dit que la combinaison spatiale peut être modifiée pour tenir compte non seulement de l'atmosphère de dioxyde de carbone, mais que des vêtements extérieurs peuvent être ajoutés pour la chaleur en hiver et cela évitera la surchauffe en été.

 

Il y a de l'espoir pour l'eau.

En surface, l'eau est présente sous forme de glace, mais il y a de petites quantités de vapeur dans l'atmosphère. En 2020, la NASA a confirmé la présence de grands lacs d'eau salée sous la région polaire sud. De toute évidence, tout espoir de vie durable sur Mars nécessite un accès à l'eau.

Bien que l'atmosphère mince empêche l'eau liquide d'exister à la surface de la planète, la NASA mise sur des réserves de glace d'eau juste sous la surface de la planète. Depuis 2015, ils s'efforcent d'identifier les meilleurs endroits pour accéder à cette ressource, car c'est là que se trouverait la base idéale pour les humains menant des recherches sur Mars.

Articles Similaires:

Écoutez le Son des Lames de l’Hélicoptère Mars Ingenuity de la NASA

L’hélicoptère Ingenuity de la NASA Effectue Un Premier Vol Historique Sur Mars

Le Rover Perseverance de la NASA a Fabriqué de l’Oxygène sur Mars

L’Hélicoptère Ingenuity de la NASA a Dévoilé le Tout Premier Cliché Aérien en Couleur de la Surface de Mars

Leyla Hattabi

Leyla Hattabi est rédactrice/contributrice à My Modern Met. Elle est titulaire d'une licence en histoire de l'Université de Southampton. Leyla a travaillé dans des musées indépendants de Londres, avec une spécialisation en histoire de la publicité et de la musique. Quand elle n’écrit pas, elle aime faire de la musique, se perdre dans un livre et profiter de la vie animée à Londres.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]