10 Faits Fascinants Sur La Célèbre Tour De Pise

Faits sur la tour penchée de Pise

La tour penchée de Pise est inclinée à un angle d'environ quatre degrés. (Photo : ANTARTIS/DepositPhotos)

La tour penchée de Pise fascine depuis longtemps les visiteurs du monde entier. Les touristes arrivent en masse pour prendre des photos créant l'illusion d'optique de soutenir le bâtiment incliné. La tour a même été immortalisée de manière plus digne par René Magritte.

Alors, quelle est l'histoire derrière ce symbole de l'Italie ? Découvrez plus de 800 ans d'histoire de Pise avec ces faits fascinants.

Poursuivez votre lecture pour découvrir quelques faits fascinants sur la tour penchée médiévale de Pise.

 

Elle a été construite entre 1173 et 1399.

Pise, Italie

Jeu du pont, Pise, conçu par Stefano della Bella, gravé par Antonio Francesco Luccini , 1634. (Photo : The Metropolitan Museum of Art, Domaine Public)

La tour penchée de Pise est un clocher, construit pour sonner les rituels du catholicisme médiéval. Avec huit étages à colonnades contenant 207 colonnes de marbre, la structure culmine à 56,67 mètres à son point le plus élevé et contient 251 marches menant au sommet par des escaliers en colimaçon. Alors que tout projet de construction de cette ampleur prend du temps, des guerres répétées ont interrompu la construction de la tour. Au cours de sa construction, la tour a traversé plusieurs générations d'architectes.

 

La tour fait partie du Campo dei Miracoli, un complexe de cathédrale.

Cathédrale de Pise

Le baptistère de Pise (à gauche) et la cathédrale de Pise (au milieu), faisant partie du Campo dei Miracoli. (Photo : Florian Hirzinger via Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0)

A l'époque médiévale, l'Italie unifiée n'existait pas; Pise était une cité-État rivalisant pour le pouvoir avec ses voisins. Après une expédition militaire réussie, Pise a décidé de construire une magnifique cathédrale connue sous le nom de Duomo di Pisa. L'ensemble de bâtiments a été construit en marbre roman et contient un baptistère en forme de dôme et un cimetière cloîtré, en plus de la cathédrale. Le campanile (clocher) est depuis devenu le bâtiment le plus célèbre du complexe pour son inclinaison spectaculaire.

 

Elle penche depuis plus de 800 ans.

Tour penchée de Pise 1890

La tour penchée de Pise, vers 1890-1900. (Photo : Library of Congress Prints and Photographs Division)

Beaucoup de gens supposent que la tour penchée de Pise penche en raison de l'âge. Cependant, la tour a commencé à s'incliner dès 1178, alors que seulement trois étages avaient été construits. Malheureusement, le choix de l'emplacement y est pour quelque chose. Elle était ancrée sur un sol argileux et sableux mouvant qui n'était pas idéal pour une structure de 14 tonnes.

Les architectes de la tour ont tenté de compenser en ajoutant des étages plus courts d'un côté (pour corriger l'inclinaison), mais cela n'a pas fonctionné. Selon le site Web de la Tour de Pise, “Au cours des 800 années suivantes, il est devenu clair que la tour de 55 mètres ne faisait pas que pencher, mais qu'elle tombait en fait à un rythme d'un à deux millimètres par an.”

 

Galilée a utilisé la tour pour tester ses théories physiques.

Galilée et Pise

Galilée peint par Justus Sustermans, vers 1637. (Photo : Wikimedia Commons, Domaine Public)

La légende raconte que le scientifique Galilée, un habitant de Pise, a expérimenté la gravité depuis le sommet de la tour. Il a laissé tomber deux boulets de canon de taille égale et de masses différentes pour mesurer leur impact. Galilée étudiait la vérité ancienne selon laquelle les objets plus lourds tombent plus rapidement, mais nous savons maintenant que cela est faux lorsque les autres facteurs sont égaux.

 

La tour a survécu à au moins quatre tremblements de terre.

Pise

Pise, par Sir Francis Seymour Haden, 1843-44.(Photo : The Metropolitan Museum of Art, Domaine Public)

Pour une tour penchée, on pourrait supposer qu'un grand tremblement de terre serait fatal. Mais étonnamment, la tour est toujours debout après au moins quatre tremblements de terre importants. En 2018, une équipe d'ingénieurs a cherché à comprendre pourquoi la tour n'est jamais tombée. Leurs résultats publiés affirment que la structure, en train de s’enfoncer, a une interaction dynamique sol-structure. Cela signifie que le sol sous la tour empêche en fait la structure de se réverbérer autant qu'elle le pourrait si elle était construite sur un sol plus solide. George Mylonakis, co-auteur de l'article, a commenté : “Ironiquement, le même sol qui a causé l'instabilité d'inclinaison et amené la tour au bord de l'effondrement, peut être crédité de l'avoir aidé à survivre à ces événements sismiques.”

 

Elle possède sept cloches.

Cloches de la tour penchée de Pise

À gauche : La cloche Crocifisso, coulée en 1572. (Photo : Lonewolf1976 via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0) |         À droite : Une loggia le long de la Tour. (Photo : Lonewolf1976 via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0)

En tant que clocher de la cathédrale, la structure remplit toujours son ancienne fonction. Les sept cloches sont perchées au sommet de la tour. La plus ancienne a été coulée en 1262, et la plus récente a été refondue en 2004. Chaque cloche porte un nom, comprenant, Il Crocifisso (le Crucifix), L'Assunta (L'Assomption) et La Terza (La Troisième).

 

La tour a été stabilisée et l'inclinaison a été partiellement corrigée dans les années 1990.

Restaurations de Pise des années 90

Lestage de la tour pendant la restauration. (Photo : Rolf Gebhardt via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0)

On peut dire que la tour penchée de Pise tombe (très lentement) avec style. Au fil des ans, des efforts importants ont été déployés pour s'assurer que la tour ne s'effondre pas complètement. De 1990 à 2001, la tour a été fermée aux visiteurs alors que des efforts précis de stabilisation étaient en cours. Soixante-dix tonnes de terre ont été retirées du dessous du côté le plus haut de la tour. En fin de compte, elle a été redressée de 17,7 pouces. Bien que cela ne semble pas beaucoup, cela équivalait à ramener la tour aux années 1830. La tour ne devrait pas nécessiter de stabilisation supplémentaire avant quelques centaines d'années.

 

Il y a eu d'autres “tours penchées” comme celle de Pise.

Tour penchée de Saragosse

La tour penchée de Saragosse, Espagne. (Photo : Wikimedia Commons, Domaine Public)

Pise peut se vanter de la tour penchée la plus célèbre, mais les structures décalées ont abondé à travers l'histoire. Penchée légèrement plus que celle de Pise, la tour penchée médiévale de Suurhusen est toujours debout en Allemagne. La tour penchée de Saragosse, cependant, n'est plus là; la tour espagnole du XVIe siècle a été détruite à la fin du XIXe siècle avant qu'elle ne puisse s'effondrer. Le minaret de la Grande Mosquée d'al-Nuri à Mossoul, en Irak, était également penché avant d'être détruit en 2017 par l'EIIL. En Inde, on peut encore voir le temple penché de Huma dans l'État d'Odisha.

 

Une tendance TikTok avait des gens qui prétendaient qu'elle était tombée.

@maya_navarreRip leaning tower of pisa 🪦💔#leaningtowerofpisa #leaningtower #valentine #valentinesday♬ original sound – Maya

(traduction du tweet) Repose en paix tour de Pise.

Autant les experts s'accordent à dire que la tour est stable, cela n'a pas empêché les TikTokkers d'essayer de convaincre tout le monde du contraire. Des millions d'utilisateurs se sont filmés en train de réagir à la fausse nouvelle selon laquelle la tour était tombée.

 

La tour peut être visitée près de la ville médiévale de Pise, en Italie.

Tour penchée de Pise

Photo : CITALLIANCE/DepositPhotos

La tour penchée de Pise est à nouveau ouverte aux visiteurs. Assurez-vous de visiter cet incroyable site historique la prochaine fois que vous irez en Italie. Pour encore plus d'histoire, la ville de Pise abrite également l'université médiévale de Pise et d'innombrables musées.

 

Articles Similaires :

Les 8 Musées À Visiter À Boston Pour Une Dose D’art, De Culture Et Plus Encore

La Plus Grande Mosaïque Intacte du Monde Est Exposée Dans Le Sous-Sol D’un Hôtel De Luxe En Turquie

Notre-Dame Rouvrira En 2024 Avant Les Jeux Olympiques D’été À Paris

Les Sites Classés Au Patrimoine De L’Unesco À (re)Découvrir Absolument En France

Leyla Hattabi

Leyla Hattabi est rédactrice/contributrice à My Modern Met. Elle est titulaire d'une licence en histoire de l'Université de Southampton. Leyla a travaillé dans des musées indépendants de Londres, avec une spécialisation en histoire de la publicité et de la musique. Quand elle n’écrit pas, elle aime faire de la musique, se perdre dans un livre et profiter de la vie animée à Londres.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]