La Grotte Cosquer, Un Trésor Archéologique Condamné

entrée de la grotte de Cosquer

Les calanques de Marseille (Bouches-du-Rhône, France). La Calanque de la Triperie, avec l'entrée de la Grotte de Cosquer à 37 mètres sous le niveau de l'eau (Photo : Georges Seguin (Okki), CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons)

En 1991, Henri Cosquer rapportait l’art rupestre qu’il avait découvert six ans plus tôt dans une grotte trente-sept mètres sous le massif des Calanques entre Marseille et Cassis.

Au cours de la dernière période glaciaire, lorsque la grotte était habitée, le niveau de la mer était inférieur de 120 mètres à ce qu’il est aujourd’hui, et le rivage se trouvait à plusieurs kilomètres au large du littoral actuel. Le réchauffement climatique est responsable de sa submersion il y a environ 10 000 ans.

La grotte a fait l’objet de plusieurs études pour cataloguer ses caractéristiques et déterminer sa topographie. Aujourd’hui, la grotte est un monument historique protégé auquel le public ne peut avoir accès, mais le danger réel est la montée du niveau de la mer, qui menace de la submerger.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fugro (@fugro)

La grotte Cosquer abrite 500 peintures et gravures, réalisées au cours de deux périodes distinctes, la première il y a 27 000 ans et la dernière il y a 19 000 ans. La moitié d’entre eux représentent des animaux dessinés avec des traits simples, notamment un bison, une antilope, un phoque, un pingouin et de nombreux chevaux.

Les murs présentent également 200 dessins géométriques. À l’exception d’une gravure montrant une créature mi-homme mi-phoque, les seules représentations humaines sont des empreintes de mains rouges ou noires, dont les pouces semblent toujours intacts, tandis que les autres doigts sont souvent manquants ou tronqués. Une analyse informatique suggère qu'il s'agit pour la plupart des mains de femmes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Grotte Cosquer (@grottecosquer)

La montée du niveau de la mer prive progressivement la grotte de ses peintures et gravures irremplaçables. Aujourd’hui, la grotte Cosquer est submergée par la mer à environ trois-quarts. L'entreprise Fugro a été commissionnée pour créer un enregistrement permanent des parois de la cave, à l'aide de leur technologie de scannage de géodonnées.

Dans des conditions difficiles, et en collaboration avec Immadras, une entreprise de plongée professionnelle française, Fugro utilise les dernières technologies de photogrammétrie, de numérisation laser 3D et d’éclairage pour numériser et cartographier la grotte. L’œuvre au-dessus de la surface est enregistrée en couleurs et en haute résolution. Une résolution inférieure est utilisée pour la section sous-marine, qui représente environ les deux tiers de la cavité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fugro (@fugro)

Luc Vanrell, chef de projet d’Immadras pour les missions scientifiques dans la grotte Cosquer, a déclaré : “Pour atteindre les objectifs d’une numérisation 3D pleinement exploitable pour notre équipe scientifique, nous avions besoin d’un fournisseur capable de mobiliser et de développer des technologies de relevés 3D multi-échelles, au-dessus et en dessous de l’eau, et dans des conditions extrêmes.”

Le projet nécessitera 45 plongées supplémentaires et une approche minutieuse pour éviter d’endommager la grotte magnifiquement préservée. En effet, de nombreuses peintures sont dangereusement proches du niveau de l'eau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Grotte Cosquer (@grottecosquer) 

Le travail de Fugro est de cartographier et d’enregistrer ces précieuses œuvres d’art avant qu’elles ne soient perdues pour toujours, et de modéliser la structure sous-marine. L'entreprise produira ensuite un modèle 3D géo-référencé et hautement précis de toute la structure de la grotte, fournissant ainsi des informations inestimables pour les recherches archéologiques, paléontologiques et climatologiques, pour les générations actuelles et futures.

Le projet de préservation consistera ensuite en un espace de reconstitution dédié à la plongée, des “modules d’explorations” sous le niveau de la mer et bénéficiant de la dernière technologie pour faire découvrir au public des reproductions d'œuvres emblématiques, la projection immersive d'un film sur la découverte de la grotte, ainsi qu'une exposition permanente consacrée à la Préhistoire et à la montée du niveau des mers.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Grotte Cosquer (@grottecosquer)

Découvrez la grotte Cosquer en vidéo, dans ce reportage de France 3 ci-desssous :

 

La réplique de la grotte ouvrira en 2022 à Marseille. Cette reproduction permettra de montrer au grand public un lieu inaccessible tout en conservant un patrimoine voué à disparaître.

 

Grotte de Cosquer : Site Web | Facebook | Instagram | Twitter

Articles Similaires :

La Grotte de Lascaux : Un Site Historique aux Quatre Vents

Connaissez-Vous l’Histoire des Catacombes de Paris ?

Les Restes d’Une Route de la Rome Antique Découverts Sous la Lagune de Venise

Le « Fast-Food » Entièrement Préservé De Pompéi Découvert En 2019 Ouvre Au Public

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]