Un Crâne Dissimulé dans un Puits Pendant 90 ans Mène à la Découverte d’une Nouvelle Espèce Humaine

Un crâne ancien, caché par une famille depuis près de 90 ans, pourrait être la clé permettant aux chercheurs d'identifier une nouvelle espèce humaine. Le crâne a été donné à un musée universitaire il y a à peine trois ans, et les résultats d’une analyse minutieuse viennent d’être révélés. Ce fossile incroyable, connu sous le nom d'Homo longi ou “Homme dragon” ou “Homme de Harbin” fait en réalité partie d'une nouvelle espèce humaine, et les chercheurs affirment qu'il est l'ancêtre le plus proche d'Homo Sapiens.

L'Homme Dragon serait donc un parent encore plus proche que l’homme de Néandertal ou l’Homo erectus, selon une étude publiée dans The Innovation. Il s'agit d'informations capitales, qui vont changer ce que nous savons sur l’évolution humaine. “En termes de fossiles des derniers millions d’années, c’est l’un des plus importants jamais découverts”, déclare le professeur Chris Stringer du Musée d’histoire naturelle de Londres, qui faisait partie de l’équipe de recherche. “Ce que nous avons ici est une branche séparée de l’humanité qui n’est pas en voie de devenir Homo sapiens, mais représente une longue lignée séparée qui a évolué dans la région pendant plusieurs centaines de milliers d’années et a finalement disparu.”

Ce crâne humain étant l'un des plus complets jamais découverts, les chercheurs en Chine étaient ravis de la quantité de détails qu’ils ont pu observer. Le crâne indique par exemple qu'Homo Longi avait un front épais, des orbites carrées, une bouche large et des dents surdimensionnées. Le crâne lui-même est également assez grand par rapport à d’autres espèces humaines, bien que le cerveau soit à peu près de la taille de la nôtre. Le professeur Qiang Ji de l’Université Hebei Geo le décrit comme “une combinaison en mosaïque de caractéristiques primitives et plus modernes, se démarquant de toutes les autres espèces humaines.”

Et ce qui est aussi remarquable que cette nouvelle, c’est la manière dont le crâne a été découvert , et la raison pour laquelle il est resté caché si longtemps. Des ouvriers ont trouvé le crâne en 1933 alors qu’ils travaillaient sur la rivière Songhua à Harbin, “la Rivière du Dragon Noir”, d’où le nom de l'Homme dragon. À l’époque, cette partie de la province la plus au nord de la Chine, Heilongjiang, était sous l'occupation japonaise. Pour garder le crâne hors des mains des Japonais, l'un des travailleurs l’a fait passer clandestinement chez lui et l’a caché dans un puits familial pendant plus de 80 ans. C’est seulement sur son lit de mort, en 2018, qu’il a révélé l’histoire à son petit-fils, qui a ensuite apporté le précieux artéfact dans un musée.

Bien qu’il puisse sembler incroyable que nous découvrions un fossile de cette ampleur, les fouilles en Chine n’ont pas été aussi étendues que dans d’autres régions comme l’Afrique. Cela signifie qu’il y aura sûrement d’autres trésors cachés qui n’attendent que d’être découverts.

Remerciements : [BBC, The Guardian]

Articles Similaires :

Des Scientifiques Font Revivre une Plante Morte il y a 32 000 Ans Grâce au Pergélisol de Sibérie

Des Archéologues Découvrent Accidentellement 250 Tombes Taillées Dans la Roche en Egypte

L’Histoire de Lyuba : le bébé Mammouth de 42 000 ans

La Grotte de Lascaux : Un Site Historique aux Quatre Vents

Alexia Allard

Alexia Allard est rédactrice collaboratrice pour My Modern Met et traductrice à Londres. On peut souvent la trouver en train de restaurer des meubles anciens, flâner dans les brocantes, ou visiter les monuments historiques anglais.
Devenez membre de
My Modern Met
En tant que membre, vous vous joindrez à notre effort pour soutenir les arts.
Devenir Membre
Découvrez les avantages de l'abonnement

Contenu sponsorisé

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]